Plan Estratégico AEAT

Le plan stratégique de l’administration fiscale 2019-2022a été publié en octobre dernier, exposant les lignes de travail à renforcer au cours des prochaines années, ainsi que les outils mis à notre disposition par l’AEAT et l’intensification de la lutte contre la fraude.

Ce document servira d’instrument de prise de décision dans les années à venir, en précisant les stratégies et les mesures à suivre. En tout état de cause, il est ouvert à toute modification éventuelle en fonction des besoins et priorités futurs qui apparaîtront à l’avenir.

Voici les principales nouveautés qui ressortent du plan stratégique 2019-2022 de l’administration fiscale,qui toucheront tous les types de contribuables. Prenez note.


Intéressé par:

L’administration fiscale annonce l’envoi du nouveau projet trimestriel de TVA à partir de février 2020.


Les développements les plus marquants du nouveau plan stratégique de l’administration fiscale 2019-2022

Plan Estratégico AEAT

> Projet de TVA et données fiscales dans les sociétés

Dans le domaine de l’assistance, l’AEAT prévoit deux projets qui affecteront la TVA et l’impôt sur les sociétés.

Il est proposé d’émettre un projet de TVA,semblable à celui utilisé pour la déclaration du revenu, qui sera d’abord destiné exclusivement à un petit nombre de contribuables.

Par ailleurs, dans l’impôt sur les sociétés, une stratégie de cession de données fiscales au contribuable sera mise en oeuvrependant la campagne annuelle de l’impôt sur les sociétés.

L’objectif de ces mesures est de permettre aux indépendants de vérifier l’information, de faciliter la présentation des déclarations et le respect volontaire,et de vérifier tout écart dans le modèle fourni par le Trésor.


Intéressé par:

TVA supportée TVA répercutée: en quoi diffèrent-elles et comment sont-elles calculées?


> ADI, l’avenir de l’assistance numérique au contribuable

Une autre des nouveautés les plus marquantes du plan stratégique de l’AEAT est la création d’administrations d’assistance numérique intégrée (ADI), qui seront des centres d’assistance complémentaires aux bureaux traditionnels d’assistance en personne, dont l’objectif principal sera d’accorder une attention et une assistance au contribuable par voie électronique ou téléphonique.

On ferait ainsi un saut de qualité en ce qui concerne l’assistance au contribuable, en augmentant l’horairepour résoudre les doutes, sans avoir à se déplacer.

L’essai pilote des ADI aurait lieu à l’automne 2020 dans la ville de Valenceet sera principalement axé sur la TVA.

> Codes de bonnes pratiques et conformité coopérative

Un autre pilier de base du nouveau plan stratégique 2019-2022 est celui des codes de bonnes pratiques et la conformité coopérative, où l’AEAT travaille à la rédaction de codes avec des organisations représentatives des PME et des indépendants, similaires à ceux déjà établis dans le domaine des grandes entreprises, associations, collèges professionnels et cabinets de conseil.

Parallèlement, on travaille également à la diffusion statistique d’informations sectorielles sur les ampleurs économiques et fiscales de l’impôt sur les sociétés,afin que les contribuables puissent vérifier s’ils sont alignés sur ce qui est déclaré par l’ensemble de leur secteur.

> Progrès dans le contrôle fiscal

Ces dernières années, des progrès considérables ont été accomplis en cequi concerne le contrôle fiscal, tant sur les ressources que sur les outils, en mettant en place le système de sélection des risques fiscaux en TVA.

Depuis le Trésor, l’objectif est d’étendre ce système au domaine de la perception,dans le but de faciliter la détection automatisée des comportements à risque, en établissant un modèle de contrôle préventif, notamment parmi les grands contributeurs.

La plupart des actions envisagées visent à offrir une assistance plus efficace aux contribuableset à prévenir d’éventuelles fraudes.

> Indicateurs stratégiques

Un section spécifique à la mesure des résultats de l’administration fiscale, à travers sept indicateurs visant à mesurer la contribution de l’AEAT à son objectif principal, l’amélioration de la conformité fiscale du contribuable, tant par la voie de la prévention et de l’assistance que par celle du contrôle.

Il y aura un indicateur chargé de mesurer l’effet de collecte induit, résultant de l’inclusion dans les données fiscales des contribuables d’informationsrelatives aux comptes et revenus extérieurs, aux logements touristiques, etc.

> Commission consultative éthique

En ce qui concerne l’infrastructure éthique et la bonne gouvernance, le plan marquera un engagement explicite de l’administration fiscale à cet égard, en élaborant un code de principes et de conduite propre à l’Agence, conformément aux recommandations des organes d’internation et de responsabilité des entreprises, ainsi qu’à approuver un protocole de dénonciation des fautes professionnelles.

L’objectif n’est autre que de s’arsenter sur des instruments spécifiques et tangibles par les fonctionnaires, les pratiques et recommandations qui étaient déjà traditionnellement marquées et pratiquées.

La principale nouveauté sera la création d’une commission consultative d’éthique,qui servira de soutien aux fonctionnaires pour l’application pratique dans chaque cas des principes indiqués dans le code de conduite.

 

Conclusion

Telles sont les principales nouveautés du plan stratégique de l’administration fiscale 2019-2022, qui marque la ligne à suivre par l’AEAT dans les années à venir, dans le but de faciliter l’assistance aux contribuables et de lutter contre la fraude.